Baisse du nombre de demandeurs d’emplois dans le secteur de Remiremont, une bonne nouvelle pour notre département !

 

Communiqué de Marina Do Santos, responsable FN du canton du Thillot, conseillère régionale Grand Est.

D’après les dernières statistiques de l’agence Pôle emploi qui couvre l’agglomération de Remiremont, une baisse du nombre de demandeurs d’emploi s’amorcerait pour passer sous la barre des 6.000 personnes.

Si ce n’est certainement pas le matraquage fiscal et la priorité accordée aux multinationales dont le Président Macron est le commanditaire qui apporte cette bouffée d’oxygène aux plus précaires de notre territoire, force est de constater que nos concitoyens s’organisent et trouvent des emplois par le système du « bouche à oreille ».

Notre département a la chance de pouvoir compter sur des secteurs tels que l’hôtellerie-restauration, le petit commerce ou encore la santé et l’action sociale pour dynamiser notre économie locale.

Cependant, des problèmes d’appariement subsistent et des secteurs tels que l’industrie ou la construction rencontrent des difficultés à embaucher.

Afin de fluidifier notre marché du travail territorial, nous pourrions penser la création de cellules d’échange qui rassembleraient les acteurs économiques locaux (entreprises, agence de recrutement et pouvoirs publics) dans une optique de détermination précise des besoins et des compétences recherchées, dans le but d’adapter la formation professionnelle des demandeurs d’emplois.

Les prochains engagements législatifs devront aller dans ce sens.
Rappelons que les enfumages des gouvernements successifs, les emplois-aidés et les formations inadaptées ne règleront pas le problème du chômage persistant dans notre région.

Seule Marine Le Pen, porte-parole des oubliés de nos campagnes continue de nous défendre !