Maintenons les options artistiques au Lycée Vuillaume de Mirecourt ! Défendons la culture pour nos territoires !

Communiqué de Jordan Grosse-Cruciani, conseiller régional Grand Est, conseiller municipal.

Depuis plusieurs jours, nous avons appris que la dotation horaire pour les options artistiques au Lycée Jean-Baptiste Vuillaume de Mirecourt passerait de 35 heures à 8 heures selon le nouveau mode de calcul de la dotation.

La direction a indiqué aux parents, élèves et professeurs la fin des options arts plastiques et cinéma et peut-être même ensuite l’option musique. Une pétition circule qui a déjà réunis plus de 4000 personnes. Dans le Lycée, plus d’un élève sur trois suit ces options artistiques.
Ce choix de suppression pourrait entraîner des départs d’élèves vers d’autres établissements enseignants ces matières.

A Mirecourt, capitale mondiale de la Lutherie, et dans l’établissement même qui enseigne cette matière, la disparition de ces options artistiques serait un coup dur pour le Lycée et pour tous ces jeunes intéressés par ces options, signes d’ouverture et de partage.

Nos territoires ruraux ne doivent pas encore subir cette double peine d’être éloignés des grandes villes et des centres culturels et de voir ces options supprimées.

Il faut que l’Education Nationale réagisse et rétablisse la dotation horaire pour ces options au Lycée Vuillaume. Plus globalement, les pouvoirs publics doivent prendre conscience de la nécessité pour des secteurs ruraux comme les Vosges de développer des actions culturelles et artistiques pour tous. La République doit assurer l’égalité et la continuité territoriale pour tous et cela dans tous les domaines, c’est cela qui fait la richesse et la force de nos territoires !