Un déficit annoncé de 60.000 € pour la crèche « la farandole » en fin d’année

Communiqué de Marina DO SANTOS, responsable FN de la 3ème circonscription et de la commune de Saint-Maurice-sur Moselle, Conseillère Régionale Grand Est

Le 5 novembre dernier, la crèche « La Farandole » dénonçait la suppression des aides de l’Etat qui l’oblige depuis la rentrée scolaire à revoir sa gestion interne.

Pour faire face à ses difficultés financières, la crèche a embauché la moitié de ses salariés en intérim et a été contraint de licencier du personnel. Une réorganisation des postes a été présentée à l’assemblée de l’association.

Les conséquences sont sans appel : la crèche aura un déficit de 60 000 € en fin d’année et l’avenir de celle-ci pourrait être remis en question !

La structure joue un rôle important en matière d’accueil des enfants de 0 à 3 ans en halte-garderie sur la commune de Saint Maurice sur Moselle pour les familles. Elle gère aussi l’accueil des élèves pour la restauration scolaire et les nouvelles activités périscolaires (NAP) ainsi qu’un centre-aéré pour les maternelles. Les actions de la crèche sont nombreuses sur la commune : visite de la Saint Nicolas, animations et bricolages pour les enfants.

Les nouvelles mesures de l’État, et notamment la suppression des contrats aidés, vont mettre en difficulté un certain nombre d’associations et d’équipements attenant aux collectivités locales.

Le Front National des Vosges dénonce cette politique de casse sociale qui vise à étrangler les communes en leur retirant dotations, aides – et bientôt taxe d’habitation – sans compensation financières. Si la crèche devait disparaitre, les conséquences sur le plan social et économique seraient destructrices pour un territoire déjà en difficulté.